Record:   Prev Next
作者 Hirsch, Thomas, author
書名 Le temps des sociétés : d'Emile Durkheim à Marc Bloch / Thomas Hirsch
出版項 Paris : EHESS. Ecole des hautes études en sciences sociales, 2016
©2016
國際標準書號 9782713225499
2713225493
book jacket
館藏地 索書號 處理狀態 OPAC 訊息 條碼
 文哲所  540.2942 H669    在架上    30580003392631
說明 470 pages ; 24 cm
text txt rdacontent
unmediated n rdamedia
volume nc rdacarrier
系列 Collection En temps & lieux, 1962-7505 ; 67
Collection En temps & lieux ; 67
附註 Includes bibliographical references (pages 421-455) and index
pt. 1. Temps social. Affirmations d'une idée (1901-1930) -- 1. Un temps "social"? -- Conditions et enjeux d'une affirmation (1901) -- Troubles dans le temps -- Le Progrès en question -- L'emprise de l'histoire et du temps -- Un moment "social"? -- Mise en scène et portée d'une rupture : la sociologie d'Émile Durkheim -- Faire rupture -- Sociologie et histoire -- Le "clan tabou-totem" -- Primautés des "primitifs" -- 2. Entre durée concrète et temps abstrait -- Temps religieux et logique de l'histoire (1901-1905) -- Les enjeux d'une première démonstration -- Henri Hubert, membre négligé de la "maison" sociologique -- La religion, le sacré et le temps -- Le défi de la durée -- Le temps en débat -- Positions historiennes -- Un texte dans l'abîme -- De l'extension de la sociologie -- Des conceptions sociologiques du temps? -- 3. Le temps comme catégorie. Une refondation sociologique du progrès et de la raison (1905-1914) -- Raison, société et temps "social" -- Une nouvelle théorie de la raison -- Penser et fonder sociologiquement le progrès -- Un problème philosophique: penser le temps, l'intelligence et l'intelligence dans le temps -- Sociologie vs "philosophie nouvelle"? -- Entre Durkheim et Bergson : quelle place pour un temps "social"? -- Mobilisme et société : Alphonse Chide -- Les voies du social -- De la sociologie comme intervention sur le temps -- 4. Temps et sociologie "dans le monde en ruines" (1918-1930) -- Une scène intellectuelle renouvelée? -- Les sociologues entre déstabilisation et réaffirmation -- Après Durkheim. Évolution, catégories et temps social -- Les temps des thèses -- Le temps social au programme? -- Une normalisation philosophique de l'approche sociologique du temps -- Marcel Mauss, héritier positiviste du temps "social"? -- De Durkheim à Mauss ... -- Un autre programme -- Entre trouble et relativisation du temps -- 5. Psychologie, sociologie et temps "social" (1918-1928) -- Charles Blondel, le "durkheimisme en psychologie" -- L'"erreur fondamentale" de la psychologie -- "Il y va aux yeux de la psychologie de presque tout son domaine et même de son existence" -- Le psychisme et le social: positions -- Psychologie et"sens du social" -- Marcel Mauss, en toute radicalité -- Le temps d'une "psychosociologie" ou "psychologie collective" -- À la recherche d'un consensus -- Charles Blondel: d'une psychologie à l'autre -- Entre évolution et histoire? -- pt. 2. Temps sociaux. Développements d'une idée (1912-1944) -- 6. Lucien Lévy-Bruhl (I) -- Le temps de La Mentalité primitive (1922-1930) -- Vers La Mentalité primitive -- Un projet intellectuel : de la morale aux fonctions mentales -- Une mentalité "mystique" et "prélogique", indifférente au temps -- Temps et causalité dans la mentalité primitive -- Différence des temps et non "indifférence" au temps -- Le temps de la mentalité primitive en action -- Déplacements -- Au centre des sciences de l'homme -- La gloire de Lévy-Bruhl -- Pour une histoire des mentalités -- Mauss et Hubert, au nom de l'histoire -- Enjeux croisés -- 7. Maurice Halbwachs (I)
Mémoire collective et temps social (1918-1930) -- Naissance d'un classique -- Des Formes élémentaires de la vie religieuse aux Cadres sociaux de la mémoire -- Une relecture séminale? -- L'âme, le rêve, la mémoire -- D'un livre l'autre -- Mémoire, temps et histoire -- De l'extension du social -- Cadres sociaux et mémoires collectives -- "Impérialisme sociologique" et reconnaissance du social -- Sur le front: la réception psychologique -- D'autres théâtres d'opérations : réceptions philosophique et historienne -- 8. Marcel Granet. Histoires de la Chine ancienne et sociologie du temps (1912-1940) -- L'Année sociologique et la sociologie religieuse en héritage -- Une histoire sociologique de la Chine ancienne (1912-1926) -- De la "méthode": les enseignements de Chavannes, Durkheim et Mauss -- Une société primitive chinoise, ses principes de classification, son temps (1912-1920) -- Évolution de la société, évolution du temps. La Chine féodale (1921-1926) -- De l'histoire au temps, du temps à l'histoire (1929-1934) -- Deux histoires de Chine -- La pensée chinoise et le temps -- La Chine dans l'histoire (1934-1940) -- Un maximalisme sociologique? -- Une autre mentalité primitive ou une autre raison? -- Évolutionnisme et pluralisation de l'histoire -- 9. Lucien Lévy-Bruhl (II) -- Temps et mythologie primitive (1931-1939) -- Les "rétractations" de Lucien Lévy-Bruhl -- Le temps "primitif" au prisme de la mythologie -- Une tâche "toujours relancée" -- Le monde mythique et son temps -- Le temps mythique en action -- Mythe et mentalité primitive: d'une histoire l'autre -- Un principe de mise en ordre des sociétés? -- La mentalité primitive et l'histoire -- L'incidence du présent -- À l'heure du mythe -- 10. Maurice Halbwachs (II) -- Au prisme de la mémoire (1931-1944) -- Dédoublements de Maurice Halbwachs? -- Psychologie collective et sociologie -- La mémoire collective à l'épreuve -- Deux nouvelles expériences cruciales? -- Individuation et totalisation d'un modèle explicatif -- Temps collectif et temps social -- Donner sens à l'histoire? -- Une sociologie radicale -- ... à la recherche d'un ordre des temps? -- Un coup du sort -- pt. 3. Temps des sociétés. Diffusions d'une idée -- 11. Transfert (I). Sociologie, ethnologie et temps social (1925-1939) -- Ce qui manque à la sociologie française -- "Victoires" ou transferts? -- L'ethnologie, fille aînée de la sociologie durkheirnienne? -- Histoires de l'"ethnologie" -- Une reconfiguration des "sciences anthropologiques"? -- Ethnographie, ethnologie, sociologie et sociologie descriptive -- "I'm the whole show!" -- Archiver le temps des sociétés -- Enregistrer les mémoires collectives: constitution d'un héritage -- Transmettre le "sens du social" -- 12. Partages des temps. Les ethnologies de Maurice Leenhardt et de Jacques Soustelle (1936-1944) -- Ethnologie et missiologie: les temps de Maurice Leenhardt -- Un pasteur "converti" à l'ethnologie? -- Du calendrier sacré au temps mythique : à travers Mauss et Lévy-Bruhl -- Le monde de Maurice Leenhardt
Héritier de la sociologie, jeune premier de l'ethnologie : le temps de Jacques Soustelle -- L'ethnologie à la mode? -- D'un temps mythique à l'autre -- Pour l'ethnologie: sociologie, histoire et temps social -- 13. Transfert (II). Sociologie, histoire et temps social (1914-1938) -- Un avant et un après 1929? -- Parcours de l'histoire des années. 1920 et 1930 -- Histoire et sociologie -- Le temps "social", objet d'histoire? -- Aux marges de l'histoire -- Une nouvelle leçon de méthode? -- Chronologie et "temps social" -- Autour du "temps mythique" -- Une histoire sociologique du temps des prophètes -- 14. Histoires des temps. Marc Bloch et Lucien Febvre (1939-1942) -- Une histoire sociale du temps au Moyen Âge -- Marc Bloch, historien sociologue? -- Le pari des Rois thaumaturges -- Problèmes du temps -- Le temps d'une "structure sociale". La Société féodale -- Lucien Febvre: le temps d'un combat -- Trajectoires entrecroisées -- Temps et histoire du XVIe siècle -- La sociologie, la psychologie et le "but dernier de l'historien" -- Les temps dans l'histoire "Évolution" et "mouvement" -- 15. Dans le temps. "Sens historique" et "sens social" (1901-1945) -- Statique -- Durkheim & Ce -- Temps, mentalités et civilisations -- Un "sens" commun? -- Dynamique -- De l'un au multiple? -- Dans le "cauchemar de l'après-guerre" -- Soi-même comme un autre -- Épilogue. Une rupture "dialectique"?
"Entre le temps objectif et mesurable de la physique et les vibrations du temps de la conscience intérieure, il est un temps "social", un ensemble de représentations collectives qui informent le rapport au temps des individus. Cet ouvrage retrace le parcours et les transformations de cette idée formulée pour la première fois au tournant du XXe siècle et qui jalonne les projets fondateurs des sciences sociales en France entre 1901 et 1945. De l'étude des Aruntas d'Australie de la fin du XIXe siècle à celle de la société féodale occidentale, de la Chine ancienne à l'Empire aztèque, de la "mentalité primitive" à la mémoire individuelle, les recherches sur les expériences sociales du temps permettent d'interroger à nouveaux frais l'essor des sciences sociales, car attribuer un temps aux sociétés revient à faire du social le mode d'explication des hommes et de l'histoire. Entre philosophie, sociologie, psychologie, ethnologie et histoire, cette enquête renouvelle le regard porté sur quelques-unes de ses grandes figures : Émile Durkheim, Marcel Mauss, Lucien Lévy-Bruhl, Maurice Halbwachs, Marcel Granet, Lucien Febvre et Marc Bloch."--Page 4 of cover
主題 Time -- Sociological aspects
Sociology -- France -- History -- 20th century
Alt Title Le temps des sociétés
Record:   Prev Next